Offre d’emplois

Guide astropleiades

Cherchons, pour renforcer notre équipe,  guides avec connaissances en astronomie.

Tâche : conduite des visites de groupes avec explications sur les fonctions des différents objets.

Pour plus d’informations, contacter :
M. Etienne Plumettaz
Responsable des guides AstroPléiades
079 604 95 41.

 


 

Aperçu des bornes

borne-5-sentier-des-exoplanetes

Quelles sont les conditions nécessaires à l’apparition et au développement de la vie sur une planète?

Cette question pourtant très simple ne possède pas encore de réponse claire et fait régulièrement l’objet de grands débats au sein de la communauté scientifique.

La plupart des astronomes pensent que la planète doit se trouver dans la “zone habitable” de l’étoile, c’est-à-dire dans la zone où l’eau peut être sous forme liquide. Cette zone dépend du type d’étoile et de la distance à laquelle orbite la planète. Si la planète est trop proche de son étoile, toute l’eau s’évapore dans l’espace. Si elle est trop éloignée, tout gèle.

L’étoile en question doit également avoir une durée de vie suffisante pour permettre à la vie de se développer. Il a fallu 1 milliard d’années pour que la vie apparaisse sur Terre. Or, une étoile 10 fois plus massive que le Soleil ne brûle que pendant quelques millions d’années. Il est probable qu’une telle étoile s’éteigne bien avant que la vie n’ait eu le temps d’apparaître.

Finalement, les scientifiques pensent que de nombreux facteurs physiques et biochimiques doivent être respectés pour que la vie puisse se développer sur une planète. La présence d’eau liquide, de carbone et d’oxygène dans des  conditions de température et de pression favorables aux réactions chimiques ne sont que des exemples d’une très longue liste.

Question:

Laquelle de ces affirmations est correcte?

(1) La zone habitable du Soleil se rapproche au fur et à mesure que celui-ci vieillit.

(2) La zone habitable du Soleil s’éloigne au fur et à mesure que celui-ci vieillit.

(3) La zone habitable du Soleil ne bouge pas au cours du temps.

Réponse aux Pléaides, à la borne n°6 !